ILS N’ONT PAS HONTE !
Par Pierre Duquesne dans l’humanité de ce jour.
Hasna, arrêtée pour un tee-shirt BDS
La liberté d’expression est bien mal en point dans notre pays. Hasna peut en témoigner. Cette militante a été sortie de la manif du 8 mars et arrêtée par les policiers. Pour quelle raison ? Elle arborait un tee-shirt avec le logo BDS, du nom de la campagne mondiale Boycott, désinvestissement, sanctions qui vise à dénoncer la colonisation et l’occupation par l’État d’Israël des territoires palestiniens. En plus d’un boycott des produits israéliens par les citoyens, cette campagne réclame aussi des sanctions contre un gouvernement qui viole les résolutions de l’ONU.
Un combat politique et pacifiste, à l’image du boycott organisé contre l’apartheid en Afrique du Sud, qui prend de l’ampleur dans de nombreux pays. Mais voilà. En France, les plus graves amalgames sont propagés par le premier ministre en personne. En expliquant le 7 mars que l’antisionisme est « tout simplement synonyme d’antisémitisme », Manuel Valls a assimilé tous ceux qui dénoncent la politique d’expansion de l’État d’Israël à la haine des juifs. Ajoutez une criminalisation du mouvement social favorisée par l’état d’urgence, et vous obtenez une grave atteinte aux libertés. « Hasna portait un tee-shirt ; la police l’a arrêtée comme si elle portait une mitraillette », dénonce Alima Boumediene-Thiery, ancienne sénatrice et représentante du mouvement Ensemble! au sein du collectif BDS France. « Aujourd’hui, des militants pacifistes sont assimilés soit à des antisémites, soit à des terroristes. C’est inacceptable. » Tout l’appareil d’État s’appuie aujourd’hui sur un arrêt, contesté, de la Cour de cassation confirmant la condamnation de citoyens ayant appelé au boycott des produits israéliens devant un supermarché de Mulhouse. Il en faudra plus pour arrêter les militants de la paix et l’association France Palestine Solidarité qui appelle à une journée d’action le 2 avril prochain sous la bannière « Pas de produits de la colonisation dans nos magasins ». À vos tee-shirts!
LA CAMPAGNE BDS, APPELANT AU BOYCOTT DES PRODUITS D’ISRAËL POUR LUTTER CONTRE SA POLITIQUE DE COLONISATION, EST DE PLUS EN PLUS RÉPRIMÉE EN FRANCE.