Le parlementaire socialiste Razzi Hammadi a déposé deux amendements visant à créer « un impôt sur le revenu minimum obligatoire » dont les plus pauvres ne seraient plus exonérés.
L’idée est très loin d’être nouvelle. Mais il aura fallu un député socialiste très sensible au sens du vent et en mal d’exposition médiatique pour la ressortir. Razzy Hammadi, élu socialiste de Seine-Saint Denis, membre de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, a déposé deux amendements au projet de budget pour 2016, avec un même but: créer « un impôt sur le revenu minimum obligatoire » dont les plus pauvres ne seraient plus exonérés.
Razzi Hammadi peut compter sur quelques soutiens, tel le président du Modem François Bayrou, pour qui il n’est « pas sain que des millions de Français ne paient pas d’impôt sur le revenu ». Ou le député d’extrême droite Gilbert Collard qui estimait sur Twitter que, « quand une idée rose est bonne, elle est une bonne idée. Je suis favorable à une contribution minimale obligatoire ».
S’il avait annoncé le soutien d’une quarantaine de ses camarades, il a finalement déposé seul ses amendements, avant de les retirer en commission pour les reproposer sans l’avis négatif de ses pairs. Qui ne dit mot consent…