C’est Jean-Luc Mélenchon qui a fait baisser des yeux Mme Le Pen, avant de la faire descendre dans les intentions de vote. ?Ceux qui exhortent le candidat socialiste à ne pas gauchir ses propositions pour ne pas effrayer les électeurs de ?M. Bayrou oublient une vérité incontournable, énoncée par François Hollande lui-même?: la majorité de ces électeurs est à droite. C’est donc à gauche, pour la justice, la liberté, la fraternité, qu’il faut mobiliser dans les usines et les quartiers populaires. Non seulement de nouvelles progressions de Jean-Luc Mélenchon ne sont pas un risque pour la gauche, mais c’est une chance inouïe que ?la victoire soit assurée. C’est la garantie d’avoir ?une gauche répondant aux aspirations populaires. La progression de Jean-Luc Mélenchon, une chance inouïe pour la victoire de toute la gauche.