Comme le recommandait le musicien Erik Satie. Il en faudra dimanche, c’est évident pour se diriger dans le fatras de ruines de notre paysage politique et, pour ceux qui avaient choisi de ne pas mettre la main à l’urne, se rendre aux bureaux de vote. La peur dominera les comportements : celle d’un [...]